Guillaume Nasser

Vol du 17 Avr 2014

A propos de moi

Étudiant en astrophysique, je me suis froissé à plusieurs reprises quelques neurones sur la gravitation, de la chute des corps de Newton, que nous avons tous expérimenté dès le plus jeune âge, à la relativité générale si élégante d’Einstein. Mon premier vol était un vol de découverte où la seule consigne était de profiter de chaque sensation.

Témoignage

Le fait que la phase d’impesanteur soit précédée d’une forte accélération la rend d’autant plus impressionnante, comme si mon poids (environ deux fois supérieur à la normale depuis quelques secondes) s’évaporait rapidement des jambes vers la tête. Je m’attendais à des fourmis dans le ventre ou à une poussée d’adrénaline comme dans les montagnes russes mais rien. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment ressenti ce qu’Einstein a expérimenté dans son esprit plus d’un siècle auparavant : la gravité et l’accélération sont parfaitement équivalentes ! Dans la cabine de l’avion, je n’avais aucun moyen de « sentir » ma chute libre de plus de 2000 m. Mes yeux voyaient simplement les objets flotter comme si mon instructeur avait appuyé sur un bouton magique pour supprimer les effets de la gravité !

Comment j'ai entendu parler d'Air Zéro G ? Un ami m'a parlé de vous

Voir les autres
membres du club !